24. mai 2022

Colloque sur les bénévoles 65plus: les retraités engagés souhaitent de la flexibilité

Très prisés des agences de voyage, les jeunes retraités vivent un «nouveau départ». Ils sont en outre une précieuse ressource pour le bénévolat, avec des besoins clairement définis. Lors du 8e colloque de la SSUP sur le bénévolat, cinq études ont été présentées portant sur la manière d’intégrer les personnes de plus de 65 ans dans les activités bénévoles.

Lors du colloque annuel sur le bénévolat de la Société suisse d’utilité publique (SSUP), des scientifiques ainsi que des spécialistes de la pratique ont échangé leur point de vue sur les questions actuelles du bénévolat en Suisse. Après les défis posés par la pandémie du coronavirus, l’accent a été mis en 2022 sur le travail bénévole des personnes de plus 65 ans.

Cinq études sur l’engagement dans la troisième phase de vie

1. Projet de recherche «Neues Alter – Zukunftweisende Lebenswege in der Gegenwart» (UNIZH/ETHZ) («Nouvel âge»: vivre le présent tourné vers l’avenir)
Auteur∙es: Elisabeth Michel-Alder, Annina Villiger, François Höpflinger, Monika Bütler, Thomas Gächter, Margrit Hugentobler, Alfons Sonderegger
Le projet s’interroge sur les conditions nécessaires à une longue vie engagée. Il en résulte une cartographie des possibilités très variées, un site internet, source d’inspiration pour les employeurs et les personnes salariées, ainsi que des portraits et parcours de vie très intéressants.
Plus d’informations (en allemand) sous www.neuesalter.ch

 

2. Étude «Engagement trotz Risiko(gruppe)? – Folgen der Corona-Pandemie für ältere Freiwillige und ihr Engagement» (HSLU) (Engagement malgré les risques liés à l’âge? Conséquences de la pandémie de coronavirus sur les seniors bénévoles et sur leur engagement)
Auteur∙es: Stephan Kirchschlager, Meike Müller, Mario Störkle
Au printemps 2020, toutes les personnes de plus de 65 ans ont soudain fait partie du «groupe à risque», les stoppant net dans leurs activités de bénévolat. L’étude sur les conséquences de cette soudaine classification montre que ces restrictions n’ont pas empêché toutes les personnes d’un certain âge de poursuivre leurs activités bénévoles. Les données recueillies montrent également qu’une partie de la population plus âgée a complètement mis terme à son engagement bénévole.
Téléchargement présentation (PDF)
Plus d’informations (en allemand/anglais) sous hslu.ch

 

3. Étude «L’engagement bénévole dans la deuxième moitié de la vie. Une analyse approfondie de l’Observatoire du bénévolat 2020» (LSSFB)
Auteurs: Markus Lamprecht et Adrian Fischer
La double analyse de l’Observatoire du bénévolat en Suisse démontre que l’engagement social et caritatif gagne en importance avec l’âge. Elle constate que l’engagement des jeunes retraités est particulièrement élevé et qu’il diminue à partir de 70 ans. Les bénévoles, qu’ils soient retraités ou plus jeunes apprécient en particulier les engagements flexibles et limités dans le temps.
Téléchargement présentation (PDF)
Téléchargement brochure (allemand)
Plus d’informations disponibles sous «Observatoire du bénévolat»

 

4. Étude «Freiwilligenmanagement in zivilgesellschaftlichen Organisationen. Anwerben, Begleiten und Anerkennen von freiwilligem Engagement im Alter» (ZHAW) (Gestion des bénévoles dans les organisations de la société civile. Recrutement, accompagnement et reconnaissance de l’engagement bénévole des seniors)
Auteur∙es: Sigrid Haunberger, Konstantin Kehl, Carmen Steiner
L’étude se concentre sur la gestion des bénévoles et préconise une mise en œuvre adéquate, c’est-à-dire personnelle et valorisante. Cela ne fonctionne que si l’engagement bénévole existe avant la retraite déjà et cela présuppose une solide coopération avec les communes et les instances politiques.
Téléchargement présentation (PDF)
Plus d’informations et publications sur www.seismoverlag.ch

 

5. Premiers résultats d’une étude sur les activités de milice ou de bénévolat des personnes âgées de plus de 65 ans
Auteurs: Curdin Derungs (FHGR), Dario Wellinger (FHGR), Andreas Müller
L’étude s’interroge sur la manière de mieux mettre en valeur le potentiel de la population d’un certain âge et de mieux l’intégrer sur le plan politique et social. Par ailleurs, elle analyse le rôle des communes dans la promotion de l’engagement politique et social des seniors.
Comme l’étude est encore en cours, la présentation ne peut pas être partagée.
Plus d’informations (allemand/anglais) sous Zentrum für Verwaltungsmanagement der Fachhochschule Graubünden.

Ateliers pour l’échange de points de vue

Le colloque a proposé des ateliers variés aux participants pour approfondir les études présentées et pour échanger leurs points de vue et leurs expériences pratiques. Ces rencontres ont démontré une fois de plus l’importance de la coopération entre la recherche et la pratique et l’utilité de l’observatoire du bénévolat.

Si vous désirez ne plus rater aucune rencontre, abonnez-vous à la newsletter de la SSUP qui vous renseigne sur tous les colloques et séminaires SSUP.