Promotion du bénévolat: UBS Helpetica fait le lien entre les projets et les bénévoles

Pour que le travail bénévole en tant qu’engagement civique soit efficace, il dépend du soutien de l’État et du monde économique. Dans la plupart des pays, l’engagement de ce dernier ne va pas de soi. Il est d’autant plus réjouissant de voir des initiatives telles que celle d’UBS. La SSUP s’est entretenue avec Sonja Kingsley-Curry, Head Strategic Initiatives & Brand Management chez UBS Suisse, au sujet du nouveau projet «UBS Helpetica».

Madame Kingsley-Curry, lorsqu’UBS fait la promotion du bénévolat, cela va-t-il plus loin qu’une simple autopromotion?

Chez UBS, le bénévolat fait partie intégrante de la culture d’entreprise. Il y a plus de 15 ans, UBS a été l’une des premières entreprises de Suisse à introduire son propre programme de bénévolat pour son personnel. Aujourd’hui, quelque 5000 de ses salariés s’engagent chaque année au service du bien commun pour un volume d’environ 50’000 heures de travail bénévole. UBS offre à chaque employé deux jours ouvrables par an pour réaliser du bénévolat.

Outre ce que l’on appelle le «Corporate Volunteering» (volontariat d’entreprise), UBS a développé une plateforme de bénévolat appelée UBS Helpetica. Quel est l’objectif?

UBS Helpetica est le développement logique de l’engagement de longue date des collaborateurs d’UBS; étant un réseau de bénévoles, il est ouvert à tous les habitants du pays, ce qui permet au bénévolat de gagner encore en visibilité et en accessibilité. En étroite collaboration avec des organisations de bénévoles compétentes, telles que Bevenol et Swiss Volunteers, UBS Helpetica fait le lien entre des projets durables d’organisations à but non lucratif et des bénévoles prêts à s’engager.

Vous coopérez étroitement avec les acteurs existants du milieu du bénévolat. Quelle est la valeur ajoutée d’UBS Helpetica?

UBS Helpetica ouvre son vaste réseau de relations avec ses clients, qu’ils soient privés ou institutionnels, que ce soit des particuliers fortunés ou des entreprises. En outre, UBS met à disposition son enracinement local profond et de longue date dans toutes les régions ainsi que ses canaux de communication, afin de conférer encore plus de poids au bénévolat et encore plus de visibilité aux projets. À cet égard, le réseau s’inscrit dans la stratégie d’UBS «Connecting people for a better world» (Connecter les gens pour un monde meilleur). 

Le succès d’un outil en ligne dépend de ses utilisateurs. Un an après le lancement d’UBS Helpetica, quel est votre niveau de satisfaction?

Nous sommes très satisfaits. UBS Helpetica a reçu plus de 220 propositions de projets, soutient actuellement une soixantaine de partenaires à but non lucratif dans leur recherche de bénévoles et a publié plus de 150 projets. De plus, la section «Success Stories» a été ajoutée à notre plateforme – dans l’espoir qu’elle inspirera de nombreux volontaires à s’engager.

Informations complémentaires: https://ubs-helpetica.ch

Contact: sh-ubshelpetica@ubs.com