Retour sur la folle année du coronavirus

En 2020, Nicola Forster, 35 ans, a été élu Président de la SSUP. Le rapport 2020 de l’Observatoire du bénévolat passe en revue les récentes évolutions en matière d’engagement non rémunéré dans notre pays. L’idée d’un réseau réunissant les diverses Sociétés d’utilité publique du pays s’est concrétisée. Enfin, le renforcement de la cohésion sociale a franchi une nouvelle étape.

Le Rapport de gestion de la SSUP ne se limite pas à fournir des chiffres. Il vise à inciter le lectorat à réfléchir sur des questions générales afférentes à l’utilité publique. C’est pourquoi le présent Rapport commence par un article de Rupert von Strachwitz, historien allemand et spécialiste des sciences politiques, qui s’intéresse aux conséquences de la pandémie de coronavirus sur la politique, la démocratie et les organisations de la société civile. Rupert von Strachwitz plaide pour que l’Etat associe davantage la société civile lorsqu’il s’agit d’affronter d’importantes crises sociales et de relever de grands défis de la société.

Renforcer la cohésion sociale

Les 10 ateliers qui ont été et seront organisés de 2019 à 2021 afin de comprendre quels seront les défis futurs du vivre ensemble en société, ont, dès 2020, permis de tirer de précieux enseignements. D’une part, la crise du coronavirus a démontré que les grands défis sociaux exigent une étroite collaboration partenariale avec les acteurs de l’Etat, du marché, de la société civile et du domaine privé. D’autre part, les récentes votations nous ont fait réaliser que la démocratie directe n’est plus aussi vigoureuse que par le passé et qu’elle souffre de récits ou narratifs induisant des distinctions discutables entre «nous» et «les autres», entre «suisse» et «non suisse».

Montagnes russes financières

Si l’exercice financier de la SSUP était basé sur le calendrier académique plutôt que sur le calendrier grégorien, le bilan 2020 afficherait un chiffre rouge foncé. La Bourse s’étant toutefois fortement redressée après le fléchissement du premier semestre et compte tenu de dépenses d’environ 3,5 millions de francs, le résultat a été positif d’un demi-million de francs à la fin de l’année,

Cliquez sur le lien pour accéder directement au Rapport de gestion 2020.