Nouveau texte pour l’hymne national en anglais

L’hymne national suisse n’est pas seulement chanté entre Genève et Rorschach, Bâle et Chiasso. L’hymne sera chanté dans le monde entier le 1er août, y compris dans les 750 clubs suisses sur tous les continents. Le nouveau texte proposé pour l’hymne national suisse a été rédigé en allemand en 2015 et traduit dans les trois autres langues nationales. La version anglaise a été choisie en avril 2020.

En 2015, plus de 200 auteurs et musiciens ont participé à la création d’un nouveau texte de l’hymne national suisse. Le texte gagnant, écrit par l’économiste Werner Widmer, s’inspire de la mélodie de l’hymne actuel et se fonde sur les valeurs fondamentales suisses formulées dans le préambule de la Constitution fédérale. En 2015, le texte allemand de Werner Widmer a été traduit en français, en italien et en romanche.

Étant donné que 500 000 Suisses de l’étranger et résidents suisses sont de langue maternelle anglaise et que le psaume suisse “Sur nos monts, quand le soleil ” n’existe encore que dans les quatre langues officielles, le nouveau texte de l’hymne a été traduit en anglais ces derniers mois. Deux douzaines d’auteurs et de musiciens de tous les continents ont soumis des contributions. La tâche n’a pas été facile. Le texte devait se référer au texte original au préambule de la Constitution fédérale. Et il devait s’adapter au rythme de la mélodie de l’hymne actuel.

Le jury n’a pas pu se mettre d’accord sur une seule contribution, mais a trouvé des éléments précieux dans de nombreuses contributions. Trois synthèses des contributions ont été présentées à des musiciens professionnels et à des critiques musicaux. Finalement, la chanteuse Susan Schell a mis la touche finale au texte anglais de l’hymne. Certaines parties de l’hymne ont été écrites par Robert Celik, Ron Ovadia, Daniel G. Paladini, Vanni Bianconi, Dominik Wawer, Pe?a Risti? et Vladimir Petrovi? Le produit final est linguistiquement très bien fait, fortement orienté sur le texte original et le préambule de la constitution. Et il peut être parfaitement chanté sur la mélodie de l’hymne actuel:

White cross on a shining red,
woven by a common thread:
freedom, independence, equality.
Open to the world in solidarity,
Swiss are one in peace and diversity.
Free are we who freely speak,
strong as we protect the weak.
White cross on a shining red,
sign of Switzerland, the path we tread.

Tous les clubs, ambassades et consulats suisses du monde entier sont invités à chanter le nouveau texte lors de leurs célébrations du 1er août ou à d’autres occasions. Dès que le nouveau texte de l’hymne sera suffisamment connu, le parlement et l’électorat seront invités à l’approuver officiellement.

Pour plus d’informations:[nbsp]www.sgg-ssup.ch/en/nationalhymne.html