Nouveau texte de l’hymne: Chanter les valeurs suisses

En raison du virus corona, beaucoup de Suisses vont célébrer la fête fédérale entre leurs quatre murs. Ceux qui veulent entendre l’hymne national avec les nouvelles paroles proposées et chanter en même temps chez eux peuvent rejoindre le Chœur suisse des jeunes en ligne.

En raison du virus corona, beaucoup de Suisses vont célébrer la fête fédérale entre leurs quatre murs. Ceux qui veulent entendre l’hymne national avec les nouvelles paroles proposées et chanter en même temps chez eux peuvent rejoindre le Chœur suisse des jeunes en ligne.

En 2015, plus de 200 auteurs et musiciens ont contribué à la création d’un nouveau texte de l’hymne national suisse. Le texte gagnant, écrit par l’économiste de la santé Werner Widmer, s’inspire de la mélodie de l’hymne national actuel et se fonde sur les valeurs fondamentales suisses formulées dans le préambule de la Constitution fédérale. Le texte a ensuite été traduit en français, en italien et en romanche. Le texte français du nouvel hymne a été rédigé par Anna-Lise Tobagi :

Sur fond rouge la croix blanche,
symbole de notre alliance,
signe de paix[nbsp] et d’indépendance.
Ouvrons notre coeur à l’équité
et respectons nos diversités.
A chacun la liberté
dans la solidarité.
Notre drapeau suisse déployé,
symbole de paix et de liberté.

Une nouvelle traduction anglaise
Comme 500 000 Suisses de l’étranger et habitants de la Suisse sont de langue maternelle anglaise et comme le psaume suisse “Sur nos monts, quand le soleil” n’a pas encore été traduit en anglais, le nouveau texte proposé pour l’hymne national suisse a récemment été traduit en anglais. Deux douzaines d’auteurs et de musiciens de tous les continents ont soumis des propositions de traduction. Le produit final est une synthèse des cinq meilleures contributions.

250 personnalités connues soutiennent le nouveau texte
En Suisse romande, le nouveau texte de l’hymne est soutenu par de nombreuses personnalités : Metin Arditi, Elisabeth Baume-Schneider, Claude Béglé, Samuel Bendahan, Didier Berberat, Daniel Brélaz, Christiane Brunner, Bertrand Buchs, Christophe Clivaz, Robert Cramer, Jacqueline de Quattro, Ruth Dreifuss, David Eray, Laurence Fehlmann Rielle, Olivier Français, Pierre-Alain Fridez, Danielle Gagnaux-Morel, Antonio Hodgers, Yvette Jaggi, Pierre Kohler, Jacques-André Maire, Liliane Maury Pasquier, Michel Mayor, Lisa Mazzone, Jacques Melly, Jacques Neirynck, Isabelle Pasquier-Eichenberger, Valérie Piller-Carrard, Léonore Porchet, Stefania Prezioso Batou, Luc Recordon, Maurice Ropraz, Stéphane Rossini, Jean-François Roth, Jean-Pierre Salamin, Carlo Sommaruga, Cornelio Sommaruga, Jean-François Steiert, Adèle Thorens Goumaz, Céline Vara, Eric Voruz, Nicolas Walder, Jean Ziegler et Josef Zisyadis.

Les Suisses du monde entier sont invités à chanter le nouveau texte proposé en plus du traditionnel psaume suisse. Dès que le nouveau texte de l’hymne sera suffisamment connu de la population, il sera soumis au Parlement et à l’électorat pour approbation officielle.

Les partitions peuvent être téléchargées en allemand, français, italien, rhéto-roman et en anglais sur le site de l’hymne national. Le site propose également des vidéos dans lesquelles le Chœur suisse des jeunes chante le nouveau texte du cantique dans les quatre langues nationales officielles. Les vidéos vous invitent à chanter avec les jeunes musiciens.

Info : www.hymnenational.ch