Le nouveau texte de l’hymne national est en diffusion

35 ans de Cantique suisse, c’est assez?
Le 1er avril 1981, le Conseil fédéral a consacré le Cantique suisse comme hymne national. 35 ans de «Sur nos monts, quand le soleil annonce un brillant réveil», c’est assez. Le nouveau texte de l’hymne national de Werner Widmer a maintenant été traduit dans toutes les langues nationales. Actuellement, les textes et les partitions sont diffusés dans toute la Suisse auprès des communes, des écoles et des choeurs.

35 ans de Cantique suisse, c’est assez?
Le 1er avril 1981, le Conseil fédéral a consacré le Cantique suisse comme hymne national. 35 ans de «Sur nos monts, quand le soleil annonce un brillant réveil», c’est assez. Le nouveau texte de l’hymne national de Werner Widmer a maintenant été traduit dans toutes les langues nationales. Actuellement, les textes et les partitions sont diffusés dans toute la Suisse auprès des communes, des écoles et des choeurs.

Depuis 17 ans, le préambule de la Constitution fédérale suisse résume les lignes directrices de la Suisse actuelle. En effet, il cite les valeurs essentielles de notre société, notamment la démocratie, la diversité dans le respect de l’autre, la liberté, la paix et la solidarité, l’indépendance ainsi que la responsabilité envers l’environnement, les socialement faibles et les générations futures. Afin d’assurer que ces valeurs de notre Confédération ne restent pas lettres mortes, elles doivent être connues et largement diffusées dans toutes les régions du pays et par toutes les communautés linguistiques nationales. La Société suisse d’utilité publique (SSUP) pense que le moyen idéal pour y parvenir est de les intégrer au texte de l’hymne national. C’est pourquoi la SSUP, en 2014, a lancé un concours artistique afin que soit créé un nouveau texte pour l’hymne national. Ce concours a permis de recueillir 208 contributions provenant de toutes les régions linguistiques du pays. Conservant la mélodie de l’hymne actuel composée par Alberik Zwyssig, la proposition du musicologue et économiste de la santé, Werner Widmer, est sortie gagnante:

Sur fond rouge la croix blanche,
symbole de notre alliance,
signe de paix et d’indépendance.
Ouvrons notre cœur à l’équité
et respectons nos diversités.
A chacun la liberté
dans la solidarité.
Chantons d’une même voix:
sur fond rouge la blanche croix.

Lorsque l’hymne national est joué ou chanté, le drapeau suisse n’est jamais bien loin: cérémonies de Fête nationale, matchs internationaux de football ou Jeux Olympiques lorsqu’un Suisse ou une Suissesse a décroché une médaille d’or. C’est pourquoi le nouveau texte de l’hymne débute et se termine[nbsp] sur l’image du drapeau suisse.

Au centre du texte est placée la liberté, la seule valeur qui soit citée deux fois par le préambule de la Constitution fédérale. Et en effet, la liberté est la valeur clé pour de nombreux Suisses. Toutefois, la liberté et l’indépendance ne sont pas citées comme des valeurs isolées par notre Constitution, mais liées à la solidarité et à l’ouverture au monde. La liberté en tant que droit humain est indissociable de la responsabilité en tant que devoir humain. Cette responsabilité vaut envers les socialement désavantagés, envers l’environnement et envers les générations futures

Un autre terme occupe une place proéminente dans le nouveau texte: l’équité. En ce qui concerne le préambule de la Constitution fédérale, l’équité n’est explicitement évoquée que dans la version française. Ce préambule et même la Constitution dans son ensemble aspirent néanmoins à définir les bases d’une société équitable.

Suite à la désignation du texte vainqueur, en automne 2015, il a été demandé la finalisation des adaptations du texte original allemand dans les autres langues nationales. En effet, ces traductions ont été très exigeantes: restitution du sens du message original, expression moderne au niveau du langage, mots respectant rythme, tonalité et mélodie de l’ancien cantique dont la musique a été conservée. Ce processus a duré plusieurs mois et il a impliqué de nombreux spécialistes de toutes les régions linguistiques.

Aujourd’hui, la SSUP est en mesure de présenter cinq textes indépendants qui sont pourtant très proches. Outre les quatre textes des quatre langues nationales, il existe une «strophe suisse» à l’intérieur de laquelle les langues nationales alternent. La strophe suisse convient notamment pour les manifestations sportives internationales, lorsque des Suisses issus des quatre régions linguistiques du pays se retrouvent et qu’une seule strophe ne peut être chantée. Nous sommes convaincus que c’est un défi intéressant pour les enseignants que de discuter des nouveaux textes avec leurs élèves et de leur apprendre à les chanter.

La SSUP propage maintenant les textes définitifs et leurs partitions auprès des communes, écoles, associations sportives et groupes de musique du pays entier, sans oublier les médias. Nous souhaitons que le nouveau texte soit chanté de plus en plus souvent, lors de manifestations sportives et musicales, nationales ou régionales, et lors de festivités de tous genres, tel le 1er août. Le nouveau texte devra également marquer sa présence dans les médias et les réseaux sociaux.

La SSUP est persuadée qu’un nouvel hymne national ne doit pas être imposé par une autorité, mais qu’il doit se développer par la base. Pour cette raison, la SSUP recherche le soutien d’autres acteurs de la société civile afin de populariser le nouveau texte. Ce n’est que lorsque celui-ci aura trouvé une adhésion suffisante parmi les habitants du pays qu’il sera officiellement soumis à l’instance fédérale compétente afin que celle-ci l’entérine comme le nouvel hymne national du pays. C’est un processus qui durera probablement plusieurs années. La SSUP ne souhaite pas fixer de délais.

Les nouveaux textes, les partitions et de plus amples informations peuvent être consultés sur les sites Web du projet CHymne:.

deutsch:[nbsp][nbsp][nbsp][nbsp][nbsp][nbsp][nbsp][nbsp][nbsp][nbsp][nbsp][nbsp][nbsp] www.nationalhymne.ch; www.landeshymne.ch; www.chymne.ch

français:[nbsp][nbsp][nbsp][nbsp][nbsp][nbsp][nbsp][nbsp][nbsp][nbsp][nbsp][nbsp][nbsp] www.hymnenational.ch

italiano:[nbsp][nbsp][nbsp][nbsp][nbsp][nbsp][nbsp][nbsp][nbsp][nbsp][nbsp][nbsp][nbsp][nbsp] www.innonazionale.ch

rumantsch: [nbsp] [nbsp] [nbsp] [nbsp][nbsp]www.imninaziunal.ch