17. mai 2022

Helvétismes – Les Romands mangent des röstis et les Tessinois des wienerli

Du 15 mai 2022 jusqu’à fin 2023, le Musée Grütli s’intéresse aux helvétismes, spécificités linguistiques utilisées en Suisse. Le Grütli est la dernière étape de cette exposition itinérante qui se prête notamment très bien aux voyages scolaires. Interactive et gratuite, elle est ouverte tous les jours.

En Suisse alémanique, le Zmorge comprend typiquement un Gipfeli et un Café crème. En Suisse francophone, les restaurants proposent au menu des röstis et des spätzlis, alors qu’au Tessin, on retrouve sans surprise des wienerli dans son assiette.

Tous ces helvétismes enjambent allégrement le röstigraben. Ils sont l’expression d’un échange continu, entre les langues nationales d’une part et, sous l’influence des dialectes, au sein même de ces langues d’autre part.

La culture suisse sur le plan linguistique

Le plurilinguisme est un trait caractéristique de la culture suisse. La Constitution fédérale de 1848 a pour la première fois retenu ceci: «Les trois langues principales de la Suisse, l’allemand, le français et l’italien, sont des langues nationales de la Confédération». En 1938, le romanche est venu s’ajouter comme quatrième langue. L’allemand, le français et l’italien connaissent tous des helvétismes. Pour le romanche qui n’est reconnu comme une langue nationale qu’en Suisse, les linguistes ne parlent pas d’helvétismes.

Variantes typiquement suisses de l’allemand, du français ou de l’italien, les helvétismes révèlent la diversité linguistique suisse et les influences réciproques des langues nationales. Cette richesse se reflète aussi dans la littérature. Ainsi, Friedrich Dürrenmatt a utilisé de nombreux helvétismes dans ses écrits et dans certaines de ses caricatures.

Exposition interactive – idéale pour les visites en groupes et pour les écoles

L’exposition vous invite à appréhender les helvétismes de manière ludique et directe. Sur une carte de Suisse de trois mètres d’envergure, vous trouverez inscrits vos termes préférés et également des spécificités insolites. Dotée d’une scénographie amusante et participative, l’exposition présente aussi des extraits vidéos issus des débats parlementaires ainsi que la scène légendaire avec l’ancien Conseiller fédéral Hans Rudolf Merz et la viande des Grisons (BBB-Bündnerfleisch). Des jeux et des vidéos de spoken-word vous permettront d’enjamber allègrement le röstigraben pour vivre la diversité linguistique suisse. Vous ne vous ennuierez jamais dans cette exposition, idéale pour les excursions en groupes et pour les écoles.

Profitez donc de votre visite au Grütli pour voir l’exposition. C’est une bonne idée notamment si vous devez organiser un voyage pour les membres de votre association ou pour vos élèves. Il n’est pas nécessaire de vous annoncer au Musée Grütli. La visite est gratuite. Vous trouverez de plus amples informations sur le Grütli en suivant le lien https://sgg-ssup.ch/fr/cohesion-sociale/grutli/.

L’exposition a été réalisée par le Centre Dürrenmatt Neuchâtel, en collaboration avec le Forum Helveticum.