Assistance-encadrement intergénérationnel

Colloque sur l’encadrement-assistance de type intergénérationnel[nbsp]
e rencontrer crée des liens et motive des changements[nbsp]

De nos jours, il est plutôt rare qu’enfants et personnes âgées se rencontrent naturellement dans la vie quotidienne. Dans les crèches, ateliers de jeux et EMS, ces deux groupes d’âge restent entre eux la plupart du temps. Or, des institutions d’encadrement-assistance tentent de contrer cette tendance, en développant des coopérations et projets intergénérationnels.

Colloque sur l’encadrement-assistance de type intergénérationnel[nbsp]
Se rencontrer crée des liens et motive des changements[nbsp]

Par son programme Intergeneration, la Société suisse d’utilité publique (SSUP) souhaite contribuer à la cohésion sociale à travers le pays en promouvant les relations intergénérationnelles et les projets intergénérationnels. En effet, elle est consciente de ce que la garde des jeunes enfants et l’assistance à prodiguer aux parents fragiles touchent une proportion sans cesse croissante de la population. Le principal axe du programme Intergeneration est présentement la promotion des relations intergénérationnelles dans les institutions d’encadrement-assistance se consacrant aux enfants, d’une part, et aux personnes âgées, d’autre part.

En automne 2017, le colloque intitulé «Initiatives et coopérations intergénérationnelles dans le domaine de l’assistance-encadrement» a représenté un premier point culminant sur cette voie. 150 participants se sont alors penchés sur des études d’impact et des exemples de bonnes pratiques.

En 2018, le focus s’est dirigé sur le transfert des connaissances interdisciplinaires et sur leur mise en pratique qualifiée. Ce deuxième colloque sur l’assistance-encadrement intergénérationnel a eu pour objectif de fournir aux acteurs de la pratique des aides concrètes à la mise en œuvre ainsi que des connaissances spécialisées de base, tout en ouvrant le débat sur les premières normes de qualité à fixer en la matière.

Les trois conférenciers, Barbara Los et Barbara Baumeister (ZHAW Zürich pour les deux) ainsi que Florian Wernicke (Evangelische Hochschule Freiburg, Allemagne) ont non seulement présenté des théories scientifiques, mais ils ont apporté des réponses pratiques aux questions fondamentales suivantes:[nbsp]

  • Quelle est l’importance des rituels et des possibilités de retrait pour les personnes encadrées? Le personnel d’accompagnement a-t-il besoin de préparation et suivi spécifiques à l’encadrement intergénérationnel?
  • Est-il souhaitable que des personnes âgées atteintes de démence et des enfants atteints de TDAH participent aux rencontres conjointes?
  • Existe-t-il déjà des repères pour les besoins en personnel et la taille optimale des groupes?
  • Quelle importance accorder à l’expérience de l’auto-efficacité dans cet environnement qui, pour les deux générations assistées, est fortement déterminé par le personnel d’encadrement?

Il est apparu clairement que l’échange interdisciplinaire de connaissances et la coopération entre la gérontologie et la psychologie du développement de l’enfant sont et doivent être une condition préalable nécessaire à la mise en œuvre et au déploiement efficaces de l’encadrement intergénérationnel.[nbsp][nbsp][nbsp][nbsp][nbsp][nbsp][nbsp][nbsp][nbsp]

Pour être réellement durable dans les structures d’accueil des jeunes et des personnes âgées, l’encadrement intergénérationnel ne doit pas être considéré comme une offre isolée de quelques employés engagés ni être encouragé sous cette forme. Bien au contraire: il doit être considéré comme l’expression des valeurs fondamentales d’une institution et s’inscrire dans la stratégie de celle-ci.[nbsp] Enfin, les conférenciers et le public ont exprimé le désir d’offres de formation interdisciplinaires en matière d’encadrement intergénérationnel, dispensées dans les institutions éducatives correspondantes.[nbsp][nbsp]

Pour de plus amples informations et les présentations du colloque, vous trouvez ici[nbsp]: https://www.intergeneration.ch/fr/blog/assistance-encadrement-intergenerationnel-et-souhait-dune-nouvelle-culture-dans-les-structures

Monika Blau, responsable du programme Intergeneration