16. juin 2022

Priorité aux échanges lors de la 191e assemblée générale de la SSUP

Après deux ans de pause en raison de la pandémie, Nicola Forster, président de la Société suisse d’utilité publique (SSUP) a assuré la conduite de sa première assemblée générale en présentiel. Les échanges intensifs avec les membres présents ont pris beaucoup de temps, si bien que tous les points de l’ordre du jour n’ont pas pu être traités et que les discussions ont été ajournées.

De nombreux nouveaux visages se sont rencontrés le 9 juin 2022 au Kursaal de Berne: la manifestation a réuni des membres, des représentants du Comité exécutif ainsi que les collaborateurs du secrétariat de la SSUP. Certains d’entre eux se connaissaient au travers de réunions via Zoom ou d’appels téléphoniques, et pour d’autres, ce fut l’occasion de joyeuses retrouvailles après trois ans sans assemblée. En tant qu’hôte, la Oekonomische Gemeinnützige Gesellschaft Bern (OGG Bern) les avait invités à Berne et à Berthoud et avait concocté un programme divertissant à leur intention.

191e assemblée générale

Le président de la SSUP Nicola Forster a assuré pour la deuxième fois la conduite de l’assemblée générale, la 191e de l’association. Il a souligné l’importance de la SSUP en ces temps mouvementés. Dans sa rétrospective, Lukas Niederberger a donné un aperçu des projets en cours de la SSUP, avant d’évoquer les thèmes du coronavirus, de la guerre en Ukraine, de la culture du dialogue et de la démocratie. Le rapport de gestion complet peut être téléchargé ici: rapport de gestion, PDF

La présentation du rapport annuel a été suivie d’une discussion animée sur le rôle, les tâches et les compétences (gouvernance) des différentes instances décisionnelles (AG, Comité exécutif, direction). Plusieurs membres ont souligné la nécessité de clarifier ces questions dans un règlement d’organisation, la commission centrale ayant été dissoute. Le comité exécutif a expliqué qu’un tel règlement était en cours de planification.

Départ de la vice-présidente Heidi Gstöhl

L’évocation des perspectives s’est à regret terminée par un adieu: Heidi Gstöhl a marqué l’histoire de la SSUP en tant que membre du Comité exécutif dès 2019 et en tant que vice-présidente depuis 2020. Elle vient d’être nommée à la direction de l’Office des services sociaux par le gouvernement du Liechtenstein. En raison de sa nouvelle situation professionnelle, Heidi Gstöhl a démissionné du Comité exécutif à la date de l’assemblée générale. «Forte de ses vastes connaissances, Heidi s’est toujours concentrée sur ceux qui avaient le plus besoin de l’aide de la SSUP, en ligne avec son engagement en faveur de thèmes socio-politiques», se plaît à relever le président Nicola Forster. «Nous lui souhaitons beaucoup de satisfaction dans ses nouvelles tâches et la remercions vivement pour son précieux travail au sein de la SSUP.» La vice-présidence sera réattribuée au sein du Comité exécutif et il n’est pas prévu d’organiser une élection de remplacement.

Villes des Zähringer et Weltacker

Après l’assemblée, les invités ont quitté la ville de Berne pour se rendre à Berthoud ­– toujours avec la chaîne des Alpes bernoises en arrière-plan. La devise de cette petite ville s’accorde très bien avec celle de la SSUP: «Ouverte à la modernité, mais en même temps attachée aux traditions et au passé». L’apéritif au château a été suivi d’un souper à l’Hôtel de Ville. La journée du lendemain a été consacrée à une visite du Weltacker Bern. Ces 2000 mètres carrés de terres agricoles correspondent à la surface cultivable à la disposition de chaque être humain à l’échelle mondiale. «Notre objectif est de montrer comment la population mondiale pourra continuer à se nourrir de manière consciente avec des aliments savoureux malgré la diminution des surfaces cultivables», a expliqué la responsable Johanna Bergmann. Ce projet lancé et soutenu par l’OGG Bern pose des questions brûlantes d’actualité sur l’alimentation et l’agriculture durable et effectue un travail d’information remarquable sur ces aspects. En guise de conclusion, les invités ont dégusté un apéritif sur le thème du gaspillage alimentaire.