Le 5 décembre, la Journée mondiale des bénévoles

Promotion durable du bénévolat
La Journée mondiale des bénévoles est l’occasion idéale de rappeler la Déclaration universelle sur le bénévolat. Celle-ci a été écrite en 2001 et n’a rien perdu de son actualité depuis.

Déclaration universelle sur le bénévolat

Le bénévolat est un pilier fondamental de la société civile. Il donne vie aux aspirations les plus nobles de l’être humain – la recherche de la paix, de la liberté, de l’égalité des chances, de la sécurité et de la justice pour tous. À l’ère de la mondialisation et du changement constant, le monde devient de plus en plus petit, plus interdépendant et plus complexe. Le bénévolat, qu’il s’agisse d’une action individuelle ou collective, est une voie par laquelle:

  • Les valeurs humaines du vivre en communauté, de l’aide mutuelle et de la serviabilité peuvent être entretenues et renforcées.
  • Les individus peuvent exercer leurs droits et assumer leurs responsabilités en tant que membres de communautés, en apprenant et en évoluant tout au long de leur vie, réalisant ainsi leur épanouissement personnel.
  • Des liens peuvent être établis par-delà les différences qui nous séparent, de sorte que nous puissions vivre ensemble dans des communautés saines et viables, en travaillant à l’unisson pour rechercher des solutions innovatrices à nos défis communs et modeler nos destinées collectives.

En ce début de millénaire, le bénévolat est un élément essentiel dans toutes les sociétés. Il met en pratique, efficacement de surcroît, la déclaration des Nations Unies qui stipule que «Nous, les peuples», nous avons le pouvoir de changer le monde.

Cette déclaration soutient le droit de toute femme, tout homme et tout enfant, de s’associer librement et de faire du bénévolat, quels que soient leurs origines culturelles et ethniques, leur religion, leur race, leur sexe, et leur condition physique, sociale ou matérielle. Toute personne au monde devrait avoir le droit d’offrir gratuitement de son temps, de son talent et de son énergie aux autres et à leurs communautés respectives, par le biais d’une action individuelle ou collective et ce, de manière désintéressée.

Nous souhaitons que le bénévolat se développe de sorte à:

  • encourager la participation de toute la communauté à l’identification et à la prise en charge de ses problèmes;
  • donner une voix à ceux qui ne peuvent pas s’exprimer;
  • permettre aux autres de participer en tant que bénévoles;
  • compléter – mais pas remplacer – une action responsable de la part d’autres secteurs, ainsi que les efforts des employés salariés;
  • permettre aux gens d’acquérir des connaissances et des compétences nouvelles, de s’épanouir et de développer leur assurance et leur créativité personnelles;
  • promouvoir la solidarité familiale, communautaire, nationale et mondiale.

Nous avons la conviction que les bénévoles, ainsi que les organisations et les communes dans lesquelles ils sengagent, partagent la responsabilité de:

  • créer des environnements dans lesquels les bénévoles peuvent faire un travail utile et aider à atteindre les résultats escomptés;
  • définir les critères de la participation bénévole, y compris les conditions dans lesquelles les associations et les bénévoles peuvent mettre fin à leur engagement réciproque, et développer des politiques pour guider les activités bénévoles;
  • prévoir des couvertures adéquates contre les risques encourus par les bénévoles et ceux qu’ils aident;
  • fournir aux bénévoles une formation appropriée, une évaluation régulière et leur témoigner de la reconnaissance;
  • assurer à tous l’accès au bénévolat, en faisant tomber les barrières, qu’elles soient de nature physique, économique, sociale ou culturelle.

Sur la base des droits fondamentaux de lhomme, tels quils sont exprimés dans la Déclaration des Droits de lHomme des Nations Unies, conformément aux principes du bénévolat et nous appuyant sur les responsabilités des bénévoles et des associations dans lesquelles ils sont engagés, nous appelons tous les groupes concernés à sunir pour promouvoir le bénévolat.

Nous demandons en outre à tous les bénévoles de déclarer leur foi en laction bénévole en tant que force créatrice et médiatrice qui:

  • construit des communautés saines et viables qui respectent la dignité de tous;
  • donne à tous la possibilité d’exercer leurs droits en tant qu’êtres humains et donc d’améliorer leurs conditions de vie;
  • contribue à résoudre les problèmes sociaux, culturels, économiques et environnementaux;
  • construit une société plus humaine et plus juste en favorisant la coopération mondiale.

Nous demandons aux dirigeants[nbsp]:

  • de tous les secteurs de se regrouper pour créer des «centres d’action bénévole» locaux et nationaux qui soient forts, visibles et efficaces;
  • de lEtat d’assurer à chacun le droit d’être bénévole, de faire tomber les barrières légales à la participation, d’associer des bénévoles à leur travail et de fournir les ressources nécessaires aux ONG afin de promouvoir et de soutenir la mobilisation et la gestion efficace des bénévoles;
  • des entreprises privées d’encourager et de faciliter la participation bénévole de leurs employés au sein de la communauté et de mettre à disposition les ressources humaines et financières permettant le développement des infrastructures nécessaires à l’activité bénévole;
  • des médias de diffuser des reportages sur les activités bénévoles et des informations qui encouragent les gens à faire du bénévolat et les aident dans cette démarche;
  • de léducation d’encourager des personnes de tout âge à faire du bénévolat et de les assister dans cette démarche afin de leur permettre de réfléchir à leur action et d’en retirer des conclusions positives pour elles-mêmes;
  • des religions de considérer le bénévolat comme une réponse appropriée à l’appel spirituel et moral à porter assistance à autrui;
  • des ONG de créer des environnements organisationnels favorables aux bénévoles et de mettre à disposition les ressources humaines et financières nécessaires pour permettre aux bénévoles d’agir efficacement.