Visiteurs en grand nombre

Le 1er août 2016, le débarcadère du Grütli a vu se déverser 111 304 personnes dans la prairie. En 2015, année record, les visiteurs avaient été au nombre de 126 142, presque 12 % de plus qu’en 2016 et 20 % de plus qu’en 2014. Les associations les plus diverses, des classes scolaires et des groupes de randonneurs provenant de toute la Suisse, des visiteurs venus d’Ecosse et des USA, du Mexique et du Brésil, du Bhoutan et des Philippines, du monde entier se sont inscrits dans le livre d’or, remerciant les organisateurs pour l’hospitalité, le cadre, la qualité du repas, la force mystique du lieu, etc.

Recueillement et festivités
Pour le visiteur individuel ou en petit comité, le Grütli est un endroit calme d’une grande simplicité. Mais à certaines occasions, d’importants groupes de personnes se réunissent dans la prairie. Ainsi, outre le 1er août, le 19 mai 2016, la fondation de la «Voie suisse» fêtait ses 25 ans d’existence avec 300 invités venus de toute la Suisse. Et le 29 octobre 2016, 160 moniteurs de ski y ont fait la promesse d’initier leurs élèves aux secrets des pistes en seulement trois jours. Par ailleurs, le Grütli a été utilisé pour des anniversaires, excursions d’entreprises, fêtes familiales et manifestations culturelles.

Un endroit politiquement sensible
En 2016, outre la préparation de la Fête nationale et le projet de construction au Grütli, une commission spéciale de la SSUP, la Délégation du Grütli, s’est préoccupée de l’utilisation de la prairie pour de grandes manifestations et de la réouverture du petit musée. Pour toutes ces raisons, la Délégation du Grütli. Elle  s’est rendue en mars 2016 dans la prairie, accompagnée des Présidents cantonaux d’Uri et de Schwyz ainsi que d’une délégation des monuments historiques et de l’Office fédéral des constructions et de la logistique.

La SSUP a accueilli avec sérénité la nouvelle que plusieurs Conseillers nationaux exigeaient du Conseil fédéral de lui retirer l’administration du Grütli du fait que la SSUP s’engageait pour la création d’un nouvel hymne national. En réponse à une interpellation et une motion du Conseil national, le Conseil fédéral a pourtant souligné, respectivement les 31 août et 16 novembre, qu’il n’avait rien à redire à la démarche de la Société suisse d’utilité publique et qu’il ne jugeait pas son comportement déloyal. Le Conseil fédéral est d’avis que l’administration du Grütli par la SSUP a fait ses preuves, depuis qu’en 1861 celle-ci a fait don de la prairie à la Confédération. Par conséquent, il serait arbitraire de lui retirer le mandat sans raison objective.

Manifestations des prochaines saisons

  • Opéra Tell 2020

Nous envisageons d’organiser régulièrement au Grütli

  • des expositions et présentations sur l’histoire
  • ​des films
  • ​concerts
  • championnats de jass
  • pièces de théâtres
  • lectures publiques
  • brunchs
  • concours d’arbalète
  • Metzgete, etc.

À l’occasion de Pâques, de Pentecôtes, de la Fête des mères ou d’autres jours fériés, des manifestations spéciales sont prévues.